LA FAUNE

A FAUNE

LA FLORE

A FLORE

LES VISITES

VISITES

Photos

BlattesdeMadagascar.jpg

ACCUEIL

L'histoire de l'écomusée de Provence - Ib Schmedes

Thumbnail imageL'écomusée vivant de Provence Ib Schmedes : un rêve qui a 22 ans !

La notion d'écomusée a été établie par le Conseil international des musées en 1971.

Un écomusée doit avant tout valoriser les patrimoines historique, matériel (outils, habitat,...) et immatériel (savoir-faire, métiers,...) d'un territoire et/ou d'une population. La spécificité à La Gaude a été de valoriser plutôt le Patrimoine vivant (faune et flore) de Provence.

La vocation de l'écomusée de La Gaude est donc de faire connaître la faune et la flore de Provence, de sensibiliser le public à son rôle écologique et à la nécessité de les protéger.

Thumbnail imageL'histoire de l'écomusée vivant est indissociable de celle de son créateur Ib SCHMEDES. Ce sculpteur est un entomologiste autodidacte, passionné dès son enfance au Danemark par les insectes, il s'est laissé envoûter par la nature provençale. Fasciné par la beauté de cette nature, il prend conscience, avant l'heure, de sa fragilité et de l'importance de tout mettre en œuvre pour la protéger. Mu par cette conviction, il commence, en 1965, un cycle de conférences scientifiques pour les scolaires et le grand public en France et à l'étranger.

La protection de la nature, la responsabilisation du public, la prise de conscience du fragile équilibre de notre monde en sont les sujets principaux.

Mais bientôt s'impose l'absolue nécessité, poussée par un sentiment d'urgence, d'aller plus loin, d'essaimer, d'insuffler au plus grand nombre cet amour de la nature provençale afin de la respecter et la sauvegarder.Thumbnail image

Ainsi est né le projet de l'écomusée vivant, en 1988. Aidé et soutenu par la municipalité de La Gaude il crée un espace d'échanges, de rencontres et de connaissance. L'écomusée présente dans leur milieu naturel reconstitué (vivariums) des insectes, des amphibiens, des reptiles principalement orignaires du sud de la France. A l'estérieur, on peut découvrir un jardin sauvage constitué d'arbres et d'arbustes typiques de notre région

Ib SCHMEDES s'attache par cette réalisation à modifier les comportements des grands et des petits, convaincu que par l'expérience et surtout l'observation, la connaissance du monde des insectes, nos grands devanciers sur la planète, un changement interviendra dans nos habitudes.

Copyright (c) Ecomusée Vivant 2014. All rights reserved.