LA FAUNE

A FAUNE

LA FLORE

A FLORE

LES VISITES

VISITES

LA RAINETTE MERIDIONALE

LA RAINETTE MERIDIONALE - Hyla meridionalis

Provençal : granouglia

Répartition géographique : sud de la France, nord-ouest de l'Italie, sud de l'Espagne et du Portugal, jusqu'à une altitude de 650 m environ.

Ce petit amphibien (4 à 5 cm), est bien connu dans nos régions en raison de son « chant » nocturne estival, très sonore, qui est produit par un sac vocal situé sous le menton.

Sa peau est lisse et des disques adhésifs au bout des doigts et des orteils lui permettent de grimper facilement sur des surfaces lisses (feuilles, murs). Sa couleur vert-clair est la plus commune, avec un trait brun foncé ou noir allant du bout du museau aux aisselles, en passant par les yeux.

Les variations de couleurs sont très diverses suivant les conditions environnantes, en passant du vert au brun, ou avec des taches. Le ventre est blanc-crème, certains individus (très rarement), sont bleu-pastel (par manque de pigment jaune dans la peau). Nocturne et arboricole, la rainette se nourrit de toutes sortes d'insectes, araignées ou myriapodes. Durant la journée, elle se tient à l'abri sous une feuille ou dans une anfractuosité, à l'abri de la lumière. Hibernation de septembre à avril ou mai.

La reproduction se fait dans l'eau, avec pontes en masses pendant l'accouplement à la fin du printemps. Les œufs éclosent rapidement et au début de l'été, les têtards se transforment et les jeunes rainettes se répandent sur la terre ferme, pour se nourrir et grandir avant la mauvaise saison et l'hivernage.

Copyright (c) Ecomusée Vivant 2014. All rights reserved.